Afrique du Sud : Ramaphosa publie un gouvernement pléthorique

Spread the love

Le président sud africain Cyril Ramaphosa a enfin réussi à mettre en place son gouvernement. Plusieurs partis politiques y participent. Il s’agit d’un gouvernement d’union nationale extrêmement élargi. L’on dénombre  75 ministres et ministres adjoints. Neuf partis différents sont représentés.

La promesse de réduire le nombre de ministères vient de voler en éclat, car il a fallu faire de la place et contenter tout le monde. Certains ministères sont donc appuyés par deux ministères adjoints. Cette façon de procéder risque de se révéler à la longue compliquée pour le camp au pouvoir.

Ce nouveau gouvernement est la conséquence de la perte de la majorité à l’Assemblée nationale pour le Congrès nationale africain (ANC) au pouvoir depuis 30 ans. Mais plutôt que de choisir un ou deux partis avec qui travailler, l’ANC a décidé d’ouvrir le gouvernement au plus grand nombre.

L’Afrique du Sud a déjà connu un gouvernement d’union nationale. C’était en 1994. L’ANC avait alors largement gagné les élections, mais le parti voulait tourner la page du régime d’apartheid en conviant ses anciens ennemis à gouverner. A l’époque, ils étaient trois partis contre neuf aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *