Antibiotiques : Les enfants subsahariens menacés par la résistance

Spread the love

Des médecins des hôpitaux universitaires de Genève viennent de publier deux études sur le fait que les enfants en Afrique subsaharienne, sont porteurs de bactéries multirésistantes aux antibiotiques dans des proportions devenues très préoccupantes, notamment en raison de l’usage abusif de ces médicaments.

En Afrique, entre 83% et 100% des enfants hospitalisés sont traités avec des antibiotiques en Afrique subsaharienne.

Pire, plus de la moitié de ces enfants entrés à l’hôpital sans être porteurs d’entérobactéries résistantes sont sortis positifs pour ces bactéries.

Le problème est qu’« il n’y a souvent pas d’autres options thérapeutiques disponibles dans cette région en cas d’échec », souligne l’un des médecins.

Malheureusement, les enfants sont très fréquemment traités par antibiotiques dès leur admission à l’hôpital, même en l’absence d’argument solide pour suspecter une infection bactérienne.

Selon les chercheurs, « l’usage abusif des antibiotiques augmente la proportion de bactéries résistantes qui vont être difficiles à traiter ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *