Bénin : Un violeur pédophile de 41 ans condamné à 30 ans de réclusion criminelle

Spread the love

Au Bénin, la Criet (Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme) s’occupe depuis 2021 des affaires de violences faites aux femmes : agressions sexuelles, viols, mariage forcé, mutilations génitales.

La juridiction a démarré lundi dernier à Porto-Novo sa première session criminelle de l’année. Treize dossiers sont instruits, le premier a été fermé dans la journée avec la condamnation à 30 ans de réclusion criminelle d’un homme de 41 ans, coupable du crime de viol sur une mineure de moins de treize ans.

Le violeur est un ami du père de la victime. Merveille, 8 ans au moment des faits en 2019, a été violée une nuit sur un terrain vide. Son agresseur va profiter d’une réjouissance familiale pour éloigner l’enfant en l’attirant avec un biscuit.

C’est la maman de Merveille, à la recherche de sa fille disparue, qui va surprendre l’accusé. À l’audience, il nie les faits avant d’être confondu par l’implacable certificat médical. La pression de son avocat agacé l’a poussé à avouer.

Merveille et sa mère ont coulé plusieurs fois dans la salle. Brillante écolière auparavant, Merveille est en échec scolaire depuis ce soir funeste. Le procureur spécial de la Criet demande à la présidente de rendre justice pour réparer une innocence envolée, un corps souillé, et un esprit saccagé.

Ainsi, ajoute Mario Metonou, “toutes les victimes comme Merveille retiendront que la République ne les oublie pas”. Le condamné est en détention depuis 2019, il est retourné dans sa cellule où il restera encore pendant 25 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *