Botswana : 1 milliards de dollars pour l’exploitation souterraine de diamants

Spread the love

Le Botswana et le géant minier De Beers ont approuvé un investissement d’un milliard de dollars pour prolonger l’exploitation de la mine de diamants la plus riche du monde en volume.

Le Conseil d’administration de la Debswana Diamond Company a déclaré avoir donné le feu vert aux travaux destinés à prolonger la durée de vie de la mine de Jwaneng, la transformant d’un site à ciel ouvert à une exploitation souterraine.

Cette mine représente environ 70% des bénéfices de Debswana, une joint venture entre le gouvernement du Botswana et De Beers, qui vend aux enchères la plupart des diamants de la Debswana.

Cette décision intervient dans un contexte de baisse mondiale de la demande pour les diamants. Elle prolongera la durée de vie de la mine de 20 ans et devrait produire jusqu’à neuf millions de carats par an.

“Investir dans l’exploitation souterraine est crucial pour l’avenir du Botswana, ainsi que pour les ambitions à long terme du groupe De Beers et pour les perspectives d’approvisionnement de l’industrie mondiale du diamant”, a déclaré Al Cook, le PDG de De Beers.

Pays d’Afrique australe, le Botswana est le premier producteur de diamants d’Afrique et l’extraction de diamants représente un tiers de son PIB.

L’année dernière, le gouvernement et le géant minier Anglo American, propriétaire majoritaire de De Beers, avaient conclu un accord pour vendre pendant 10 ans les diamants bruts produits par Debswana et une prolongation de 25 ans de ses licences minières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *