Burkina Faso : “Nos priorités, c’est la sécurité, la refondation de l’État et le développement”

Spread the love

« Nos priorités, c’est la sécurité, la refondation de l’État et le développement. Si les élections peuvent nous aider avoir la sécurité, nous les organiserons, si les élections peuvent nous aider à refonder notre État, si les élections peuvent emmener le développement, nous les organiserons le plus tôt possible.  Nous sommes fatigués de tourner en rond. Il faut que nous sortions notre pays de l’environnement de pauvreté dans lequel nous sommes depuis longtemps”.

“Il faut être clair, si les élections étaient un moyen de développement, il y a longtemps nous serions déjà développés. On n’organise pas les élections pour organiser les élections. C’est quand on est des Hommes politiques sans objectif qu’on organise les élections pour les élections. Nous, nous ne sommes pas des politiciens.  Nous sommes des Hommes de mission. Nous sommes venus pour une mission”.

“C’est de sécuriser notre territoire, refonder notre État et développer notre pays. Si les élections peuvent nous aider à atteindre ces objectifs, nous allons les organiser. Si les élections ne peuvent pas nous aider à atteindre ces objectifs, nous les suspendrons jusqu’à ce que nous soyons prêts ».

Maitre Apollinaire Kyelem de Tambela Premier ministre du Burkina Faso a tenu ces propos face aux partenaires techniques et financiers lors la première rencontre de l’année 2024 entre ces derniers et le gouvernement burkinabé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *