CoP 28 : Baptême de feu pour CAF-ER

Spread the love

Portée sur les fonts baptismaux à Saly au Sénégal en novembre 2023, la Coalition d’Afrique francophone pour la promotion des énergies renouvelables (CAF-ER) a fait ses premiers pas sur le terrain de la diplomatie climatique lors de la 28ème Conférence des Parties (CoP 28) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Cette conférence sur le climat a eu lieu du 30 novembre au 12 décembre 2023 à Dubaï aux Émirats arabes unis (UAE). Pour le jeune réseau qu’il est, CAF-ER était représenté par un nombre non négligeable de ses membres. Au cours de la CoP, les représentants de CAF-ER ont eu l’opportunité de participer à plusieurs évènements.

Ce fut aussi le moment de réseauter, de faire connaitre le réseau au monde entier, et de faire savoir à tous que l’Afrique francophone s’est réveillée et compte bien prendre la place qui lui revenait depuis bien longtemps. Le moment le plus marquant a été l’animation d’un panel par CAF-ER au pavillon Afrique le 10 décembre 2023.

Le thème de ce panel était : “la transition énergétique juste; rôle, défis, perspectives pour la société civile africaine”. Les panélistes étaient, Lamine Cissé, directeur de African climate foundation (ACF) au Sénégal; Nadia Hmaity du Maroc, consultante en communication du développement; et Raïssa Oureya, coordonnatrice de CA-FER.

“En tant que société civile, nous militons pour les mêmes causes, notamment la promotion des énergies renouvelables en Afrique. Mais, l’on s’est senti un peu marginalisé par rapport au manque d’opportunités, de moyens pour l’Afrique francophone. Alors l’on s’est dit qu’il fallait se réunir”, a indiqué Raïssa Oureya.

L’Afrique francophone a un fort potentiel en énergies renouvelables. Il faut donc mener des stratégies qui répondent aux besoins des populations à l’endroit des dirigeants. CAF-ER est donc une plateforme permettant aux francophones de mettre en collaboration leurs actions et d’impacter leurs communautés.

Environ 19 pays sont représentés au sein de cette Coalition, une vingtaine d’organisations de la société civile, et l’objectif est de pouvoir l’élargir à d’autres entités remplissant les conditions requises pour être membre. CAF-ER veut lancer une campagne sur la promotion des énergies renouvelables basée sur les recherches scientifiques afin de trouver des solutions innovantes.

Le réseau renforcera également les capacités des organisations membres. Mamadou Barry, l’un des artisans de cette Coalition a aussi mis l’accent sur la nécessité de la promotion des énergies renouvelables dans une dynamique plus réaliste, aux côtés des décideurs publics. Nadia Hmaity a  salué la création de cette Coalition.

ACF, à travers Lamine Cissé est un partenaire qui réaffirme davantage sa volonté d’accompagner la jeune Coalition pour ses premiers pas de vie en faveur d’une transition juste et transparente.

Serge Lenoir   

2 commentaires sur « CoP 28 : Baptême de feu pour CAF-ER »

  1. La coalition CAF ER, vient répondre à un besoin ressenti depuis longtemps par les pays francophones dans la promotion des énergies renouvelables.

  2. Le réseau CAF-ER, plus qu’un simple regroupement d’individus motivés pour la cause des Énergies renouvelables, un engagement envers l’humanité en général et l’Afrique francophone en particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *