Crise Bénin-Niger : Le port de Cotonou souffre

Spread the love

Selon le directeur général du port de Cotonou, les chiffres d’affaires ont chuté de 10 à 15%. “Avant la crise, 83% des importations du Niger passaient par le port de Cotonou”, selon Bart Van Eenoo.

Actuellement, la plateforme reçoit 70 à 80 navires toutes catégories confondues, tandis qu’en 2023, avant la fermeture des frontières entre les deux pays, ce taux a été de 95 à 100 navires.

Depuis le coup de force à Niamey en juillet 2023, les relations entre le Niger et le Bénin se sont énormément dégradées. Le Niger maintient la frontière avec le Bénin fermée et l’accuse d’héberger des soldats français à proximité.

Ces militaires “entraînent des terroristes”, selon le Premier ministre nigérien Ali Mahamane Lamine Zeine. Le gouvernement de Patrice Talon rejette ces accusations.

Récemment, deux anciens président de la République béninoise étaient à Niamey pour calmer les tensions. Ils ont eu la chance d’être reçu par le général de brigade Abdourahamane Tiania, président du Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *