Digitalisation : Plusieurs villes africaines sont adaptées au nomadisme technologique

Spread the love

Selon Patrick Conteh, expert en numérique, conseiller principal du ministre libérien des Finances, plusieurs villes africaines sont adaptées au nomadisme technologique. Le continent représente un vaste champ d’opportunités pour les investisseurs dans la FinTech.

“Les opportunités sont bonnes (pour les investissements), sur un continent de 1,4 milliard d’habitants, dont une grande partie est constituée de jeunes largement qualifiés dans le domaine numérique”, avance-t-il. Bien que l’Afrique soit la dernière frontière en matière de numérisation en général, il y a un large espace de manœuvre en ce qui concerne les services gouvernementaux, les services publics, les services privés.

“Tout est à gagner”, développe-t-il. “La plupart des grandes villes, de Lagos au Nigeria à Johannesburg en Afrique du Sud, de Nairobi au Kenya en passant par Lusaka en Zambie, jusqu’à Accra au Ghana” présentent des opportunités pour les nomades numériques modernes, soutient-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *