Football togolais : Paulo Duarte s’est déniché une échappatoire … !

Spread the love

Lorsqu’il est arrivé à la tête des Éperviers du Togo, Paulo Duarte qui a eu de très bons résultats dans certains pays comme le Burkina Faso a fait preuve d’une forte volonté de qualifier les Éperviers pour les compétitions continentales et internationales, et de faire à nouveau rêver les Togolais.

Quelques années après, la désillusion est grande. Finalement, réclamer le départ de Claude Leroy aura-t-il servi à quelques choses ? Les autorités pensent que le passage de Paulo Duarte a servi à poser des bases qui sont prometteuses. Des observateurs pensent que l’équipe nationale de football est en forme aujourd’hui, et qu’il manque juste des buteurs.

Vraiment ? Peut-on dire que les Éperviers du Togo sont aujourd’hui une équipe compétitive dont le seul problème est de marquer ? En tout cas, cette équipe ne rassure personne, et ne donne pas envie aux supporteurs de la soutenir. Depuis quelques temps, quand les éperviers jouent, des compatriotes affirment ne pas vouloir y croire, afin de ne pas en souffrir après. Ils s’en remettent simplement à la providence.

Même la sérénité manque autour de l’équipe. Par le passé, les problèmes du football togolais étaient sur la place publique. Mais, depuis l’arrivée du colonel Guy Kossi Akpovy à la tête de la Fédération togolaise de football (FTF), c’est le silence totale; l’on n’entend plus de grognes.

Mais, il est certain que des problèmes persistent. Les sorties intempestives de l’ancien capitaine des Éperviers, Emmanuel Sheyi Adebayor sont le signe d’un grand malaise dans la famille du football national. Des histoires de spiritisme, d’argent etc… sont évoquées par moment par des acteurs.

Les Togolais dans leur ensemble ne sont pas assez mobilisés derrière leur 11 national. Comme dans plusieurs pays africains, les investissements sont insuffisants; et le choix même des joueurs pose parfois problème. Face à une telle situation, un coach comme Paulo Duarte ne peut que se trouver une échappatoire.

Si juste après avoir démissionné l’on apprend qu’il est recruté par un autre club, c’est simplement parce qu’il préparait son départ depuis. Paulo Duarte s’est s’en doute rendu compte qu’il ne pourrait pas aller loin avec le Togo. Et pour quelqu’un qui veut briller dans sa carrière, le choix est vite fait.

Serge Lenoir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *