Gabon : Nationalisation de la société pétrolière Assala Energy

Spread the love

Le Gabon vient de nationaliser la société pétrolière Assala Energy en la rachetant au fonds américain Carlyle. C’est le deuxième producteur du pétrole dans le pays après le groupe français Perenco.

Il y a un an, c’est la société française Maurel & Prom qui était en pole position pour l’acquisition de la société Assala Energy mais les autorités militaires ont fait valoir leur droit de préemption et ils ont réussi.

Le succès de ce rachat a été célébré au palais présidentiel. Sur l’esplanade de la présidence de la République, le 1er juillet dernier, tous les principaux dirigeants de la transition étaient présents pour célébrer cette bonne nouvelle.

« Cette acquisition, dont nous pouvons être fiers, permettra à terme d’augmenter nos recettes, nous permettant ainsi de réaliser nos nombreux projets de développement. C’est sans conteste une forme d’affirmation de notre souveraineté », le général Brice Clotaire Oligui Nguema, président de la transition.

Les autorités gabonaises ne devraient pas s’arrêter en si bon chemin. Il faudrait que le pays reprenne le contrôle totale de l’exploitation de ses ressources et que la gestion soit transparente.

Ainsi, les populations pourront enfin profiter des richesses de leur sous-sol. C’est un exemple pour tous les pays africains qui ne font que brader leurs ressources au profit de vautours internationaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *