Gaza : Naledi Pandor menace ses compatriotes qui combattent aux côtés de Tsahal

Spread the love

La ministre sud-africaine des Affaires étrangères a déclaré lors d’un événement de solidarité avec la Palestine que ses concitoyens qui combattaient dans les rangs de Tsahal à Gaza seront arrêtés à leur retour.

“J’ai déjà publié une déclaration alertant ceux qui sont Sud-Africains et qui combattent aux côtés ou dans les forces de défense israéliennes : nous sommes prêts. Quand vous rentrerez chez vous, nous allons vous arrêter”, a déclaré Naledi Pandor.

Elle a indiqué que ceux qui possédaient la double nationalité pourraient se voir retirer leur citoyenneté sud-africaine. La ministre a également encouragé la population à manifester devant les ambassades de ce qu’elle a appelé les “cinq principaux partisans” d’Israël, sans les nommer.

Elle faisait presque certainement référence aux États-Unis, au Royaume-Uni et à l’Allemagne, entre autres. On ne sait pas exactement combien de Sud-Africains combattent pour Israël pendant la guerre actuelle de Gaza. L’Afrique du Sud compte une importante population juive d’environ 70.000 personnes.

En décembre dernier, le ministère des Affaires étrangères a déclaré que le gouvernement sud-africain était préoccupé par le fait que certains de ses citoyens ou résidents permanents avaient rejoint Tsahal pour combattre à Gaza et a averti qu’ils pourraient faire l’objet de poursuites s’ils n’avaient pas obtenu l’autorisation de le faire en vertu de la loi sud-africaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *