Hydrogène vert : Le Maroc vise un volume d’exportation de 10 TWh (environ 300 000 tonnes par an)

Spread the love

Le royaume a présenté « l’Offre Maroc » pour le développement de la filière de l’hydrogène vert. L’objectif est de s’ouvrir aux investisseurs nationaux et internationaux pour développer des capacités d’hydrogène vert sur son territoire.

Régulièrement présenté comme un futur exportateur majeur d’hydrogène vert, le Maroc franchit une nouvelle étape en publiant les premiers éléments de sa future « offre hydrogène ».

Selon les informations détaillées dans une circulaire du bureau du Premier ministre, Aziz Akhannouch, le Maroc prévoit d’allouer jusqu’à un million d’hectares (10 000 kilomètres carrés) de terrains à des projets d’hydrogène vert dans le cadre de cette offre.

Une première partie de 300.000 hectares sera allouée en lots de 10.000 à 30.000 hectares, en fonction de la taille des projets prévus.

“L’Offre Maroc » s’applique aux projets intégrés, depuis la génération d’électricité à partir d’énergies renouvelables et l’électrolyse, jusqu’à la transformation de l’hydrogène vert (ammoniac, méthanol, carburants synthétiques, etc), ainsi que la logistique afférente.

Le communiqué indique qu’une centaine d’investisseurs nationaux et étrangers ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt.

En matière d’hydrogène, le Maroc chiffre sa demande intérieure à 4 TWh/an d’ici à 2030. Dans le même délai, le pays vise un volume d’exportation de 10 TWh (environ 300 000 tonnes par an).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *