Le Village Museum : Un musée dédié à la préservation de la culture et de l’architecture indigènes tanzaniennes

Spread the love

Le Village Museum, situé à Dar Es Salaam, en Tanzanie, se présente comme un musée en plein air dédié à la préservation de la culture et de l’architecture indigènes des divers groupes ethniques du pays.

Comptant plus de 45 habitations représentant les 120 tribus tanzaniennes, ce musée a pour vocation première de permettre aux futures générations de renouer avec leurs origines.

“Il est de la plus haute importance que les individus visitent des sites africains, s’immergent dans la danse et se familiarisent avec la culture. Il est essentiel de comprendre les différentes typologies de huttes, de saisir les raisons de leur édification”, souligne Tolu Adesholu, voyagiste nigérian.

Les visiteurs ont l’opportunité d’explorer des villages reconstitués, chacun reflétant le mode de vie d’un groupe ethnique distinct de la Tanzanie. Ces habitations servent tant d’artefacts historiques que de manifestations vivantes des compétences et des savoirs transmis de génération en génération.

“Nous disposons d’une variété de tribus représentées au sein du musée du village. Les visiteurs peuvent observer divers types d’habitats. Parmi eux, les maisons Thembe, de configuration rectangulaire, coiffées de toits de chaume et de terre au sommet. Les maisons Msonge sont également couvertes de chaume, tandis que les maisons Banda arborent un toit à pignon et sont typiquement situées le long de la côte”, a précisé Wolbert Lema conservateur principal du musée.

Les conservateurs du musée soulignent que les jeunes Africains adoptent de plus en plus le mode de vie moderne, risquant ainsi de perdre des éléments significatifs de leur identité culturelle. Ainsi, diverses approches sont mises en œuvre pour rendre l’histoire africaine captivante, incluant des expériences culturelles interactives telles que des danses auxquelles les visiteurs sont invités à participer.

L’architecture est considérée par les experts comme faisant partie intégrante de toute culture, reflétant l’histoire, les croyances et les valeurs d’une société. En préservant les styles architecturaux traditionnels, les générations futures peuvent maintenir un lien avec leur patrimoine.

“Tout ce qui provient de l’extérieur est souvent perçu comme moderne et à la mode. La pression extérieure amène parfois les individus à considérer notre architecture vernaculaire comme dépassée, insalubre et dénuée de modernité. Pourtant, je soutiens que l’architecture vernaculaire est plus sophistiquée que l’architecture moderne, après une étude approfondie de celle-ci pendant plus de dix ans”, a ajouté Godfrey Ayubu, expert en architecture africaine.

Les fondateurs du Village Museum considèrent cet endroit comme un pont entre le passé et l’avenir, favorisant ainsi une meilleure compréhension et une plus grande appréciation du riche patrimoine du continent.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *