Nationalité : Le panafricaniste Kemi Seba n’est plus Français … !

Spread the love

Selon un décret en date du 8 juillet 2024, et paru ce mardi 9 juillet 2024 au journal officiel français, l’activiste et président de l’organisation Urgences panafricanistes, Kémi Séba est « déclaré avoir perdu la nationalité française sur avis conforme du Conseil d’État ».

En février dernier, le ministère de l’Intérieur avait lancé une procédure pour lui retirer cette nationalité.

Sur le réseau social X, ce combattant pour la décolonisation complète du continent africain s’est réjouit de cette décision.

Kemi Seba mène une guerre presque personnelle, et désormais partagée par des millions d’Africains, contre l’oligarchie française qui selon lui pille l’Afrique et la maintient dans le sous développement et une domination permanente.

Par ailleurs, Kemi Seba et d’autres activistes comme Nathalie Yamb, Egountchi Behanzin, le Dr Francklin Nyamsi etc… partagent un combat commun, et apportent un soutien sans faille aux autorités militaires en place dans l’Alliance des États du Sahel (AES).

Ils ont ouvertement déclaré la guerre aux occidentaux qui refusent de laisser le continent s’épanouir. Il est évident que l’occident n’a pas intérêt à laisser l’Afrique devenir une puissance, et il s’emploie à empêcher tout éclosion.

Kemi Seba et ses compagnons sont proches des pays du Sud global qui sont en train d’initier les Brics. Parmi eux, il y a la Russie, l’Iran, l’Inde, la Chine etc… Ce sont des modèles d’émancipation du néocolonialisme et de la domination occidentale stérile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *