Nigeria/Importations : Suspension de taxes sur des produits

Spread the love

Selon le ministère de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire, les importations de haricot sec, de maïs, de riz décortiqué et de blé via les frontières maritimes et terrestres bénéficieront de franchises de droits de douane sur les 150 prochains jours.

Cette décision a pour objectif de soutenir le pouvoir d’achat des populations face à la flambée des prix des produits de large consommation. L’annonce a été faite lundi dernier par le ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire, Abubakar Kyari.

D’après M. Kyari, l’exonération fiscale sera accompagnée par la fixation d’un prix de vente au détail recommandé pour les produits concernés qui seront importés par les acteurs du secteur privé.

Cette mesure intervient alors que depuis janvier 2023, l’inflation alimentaire est en hausse constante au Nigeria jusqu’à atteindre en mai 2024, 40,66% soit son plus haut niveau depuis près de 30 ans, selon les données du Bureau national des statistiques (NBS).

Le gouvernement a multiplié depuis un an, les mesures d’intervention face à la hausse des prix alimentaires. Les autorités avaient annoncé en 2003 le déblocage d’une enveloppe de 500 millions de dollars pour financer la chaîne de production agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *