Onu : Les groupes armés centrafricains bénéficient de soutiens extérieurs selon la Russie

Spread the love

Selon Ruslan Stroganov, représentant de la délégation russe à l’Onu, les groupes armés qui sèment la violence en Centrafrique depuis plusieurs années, bénéficient de soutiens extérieurs. Cette situation qui perdure, aggrave la situation humanitaire dans le pays.

Ruslan Stroganov indique que ce soutien hors des frontières est “inacceptable” et que des enquêtes pour violations des droits de l’Homme doivent être ouvertes sur les agissements de ces groupes extrémistes.

“Nous espérons que leurs nombreux crimes ne resteront pas sans une réponse rapide de la communauté internationale. Nous notons également la situation toujours difficile des groupes les plus vulnérables de la population, principalement les femmes et les enfants”, a-t-il souligné.

Les cas de violences sexuelles, d’exploitation d’enfants, pour de la main d’œuvre gratuite inquiètent Moscou. Les enquêtes sur ces violations doivent relever de la compétence des autorités centrafricaines, selon Ruslan Stroganov.

La Russie appuie la République centrafricaine dans sa lutte contre les groupes armés, notamment via l’envoi d’instructeurs militaires. Mi-septembre 2023, le président centrafricain Faustin Archange Touadéra avait refusé le départ de ces instructeurs, alors que Paris le voulait de toutes ses forces.

Les États-Unis aussi voient ce partenariat d’un mauvais œil. Selon les dernières informations, la Centrafrique et la Russie envisagent l’implantation d’une base militaire russe dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *