Ouganda : Quand l’on prête des objets culturels au vrai propriétaire

Spread the love

L’Université de Cambridge en Angleterre a prêté pour une période de trois ans, à un musée ougandais 39 objets culturels comprenant des costumes tribaux et des poteries.

Les objets rapatriés ne représentent qu’une fraction des plus de 1 500 objets ethnographiques ougandais que l’institution possède depuis plus d’un siècle.

Plusieurs de ces objets ont été emmenés en Angleterre par un missionnaire anglican actif en Ouganda entre le 19ème et le début du 20ème siècle. Ces œuvres seront exposées temporairement au musée ougandais de Kampala l’année prochaine.

Et selon les autorités, cet accord avec Cambridge est renouvelable, il permettrait de prolonger le prêt ou ouvrir la voie à une restitution totale. Vivement donc la restitution.

La restitution reste un combat pour les gouvernements africains, et l’Union africaine a inscrit le retour des biens culturels pillés à son ordre du jour. L’organisation continentale veut mettre en place une politique commune en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *