Royaume-Uni : Personne ne sera expulsé vers le Rwanda !

Spread the love

Adopté par les deux chambres du Parlement britannique sous Rishi Sunak, cet accord migratoire visait à dissuader les traversées de la manche.

Plus de 13 500 personnes sont arrivées au Royaume-Uni par cette voie depuis le début de l’année. Pour le nouveau Premier ministre issu du parti travailliste, la solution est ailleurs.

“Il n’a jamais été dissuasif. C’est presque le contraire, parce que tout le monde a compris, en particulier les gangs qui gèrent ce système, que le risque d’être envoyé au Rwanda était si faible, moins de 1%, cela n’a jamais eu d’effet dissuasif”, a t-il dit lors de sa première conférence de presse.

L’ex-Premier ministre britannique Rishi Sunak comptait débuter les expulsions dès le 24 juillet prochain.

Les autorités britanniques avaient commencé début mai à arrêter des migrants susceptibles d’y être envoyés.

Le projet devrait rapporter au Rwanda au moins un demi-milliard de livres pour prendre en charge les demandeurs d’asile sur son territoire. Kigali, n’a pas encore officiellement réagi à l’annulation de cet accord migratoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *