Sénégal : Les premières mesures contre la vie chère sont là

Spread the love

Comme promis par les nouvelles autorités en place, les premières mesures contre la vie chère sont à l’ordre du jour deux mois et demi après leur arrivée au pouvoir. En effet, le gouvernement sénégalais a annoncé la baisse des prix des produits de première nécessité dans le pays.

Le sucre, l’huile et le pain sont concernés, ainsi que le riz brisé dont le kilos coûtera par exemple quarante francs CFA de moins. L’annonce intervient quelques jours avant le début des célébrations de l’aïd al adha, connue sous le nom de Tabaski au Sénégal.

“Nous avons de l’espoir. Il faut les laisser s’installer. Nous étions tous derrière eux, maintenant nous allons les laisser travailler. Nous les avons soutenus et nous avions beaucoup d’espoir en eux, et nous espérons que nous ne serons pas déçus. Nous voulons qu’ils changent les choses” affirme un Sénégalais.

Il s’agit de légères baisses, mais, c’est sans doute un signal fort de la part de Bassirou Diomaye Faye et de Ousmane Sonko. La suite sera déterminante pour la sincérité et notoriété du nouveau pouvoir.

Négociée avec les importateurs, les huiliers et les meuniers, la diminution des tarifs devrait entrer en fonction durant de la semaine prochaine, et va devoir être répercutée dans tout le circuit de distribution, jusqu’aux épiciers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *