Situation au Niger : Le MMLK insiste sur la vigilance, vigilance et vigilance !

Spread the love

Communiqué

PEUPLE D’AFRIQUE, FILS ET FILLES DU CONTINENT AU SOLEIL LEVANT,

La situation du Niger depuis le 26 août dernier est l’affaire de toutes les couches et de tous les âges d’Afrique et personne ne doit s’isoler de la nouvelle page qui se pointe à l’horizon pour le continent africain.
C’est le début de la délivrance et de la souveraineté de l’Afrique francophone. Le Mali, le Burkina et dans une certaine mesure la Guinée ont inauguré les transitions historiques vers la prise en main de notre destin.

Le cas du Niger est une valeur ajoutée et c’est le paroxysme et le point culminant où se joue la dernière carte. En terme clair, c’est le point névralgique de notre lutte et nous comprenons les agitations de la France et cies.
Ces dernières n’ont pas encore dit leur dernier mot et nous devons multiplier la vigilance à tous les niveaux.
Le refus de la France de faire partir son ambassadeur du Niger et d’y retirer ses troupes sont des signaux probants de ses mauvaises et belliqueuses intentions en complicité avec quelques dirigeants de la CEDEAO.

VIGILANCE ! VIGILANCE ! VIGILANCE ! PEUPLE DU NIGER

Le silence des interventionnistes militaires au Niger ne doit pas être considéré comme un aveu d’échec, d’impuissance, de renoncement ou d’abandon mais plutôt une stratégie pour endormir et surprendre à tout moment. Par conséquent, La mobilisation ne doit pas faiblir mais reprendre, redoublée d’intensité et se dresser comme un seul homme contre l’impérialisme et le néocolonialisme.

Peuples d’Afrique, mobilisons-nous de partout en Afrique pour secouer et déraciner l’ennemi commun. Dressons-nous dans tous les pays dès maintenant pour la libération collective de l’Afrique. Pour le Mouvement Martin Luther King, il est dommage et triste que les dirigeants africains n’ont pas retenu la leçon des effets tragiques de l’intervention militaire de l’OTAN en Libye pour assassiner le guide Mouammar Kadhafi dont le Sahel en souffre aujourd’hui avec les attaques terroristes.

Que les peuples de la CEDEAO et de l’Afrique soucieux de s’affranchir de la domination et de la tyrannie de la France se rangent en ordre de bataille pour apporter leur soutien au peuple frère du Niger. Car ” un peuple debout est une arme puissante contre l’impérialisme et le paternalisme ”.

Lomé, le 10 septembre 2023

MMLK / La voix des sans voix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *