Sommet de l’AES : Niamey en ébullition espère un tournant décisif

Spread the love

Dans le cadre du premier sommet des chefs d’État de l’Alliance des États du Sahel (AES), le capitaine Ibrahim Traoré, président du Faso a été accueilli dans une folle ambiance le vendredi 5 juillet 2024 à Niamey au Niger.

Le jeune dirigeant a été accueilli par son homologue, son ainé, le général de brigade Abdourahamane Tiani à sa descente d’avion.

Une foule joyeuse a salué le président du Faso lors de son passage en voiture. Plusieurs citoyens de l’AES sont venus accueillir le capitaine Traoré et le dirigeant malien le colonel Assimi Goïta à Niamey.

“C’est la première fois que le Niger accueille ce sommet de l’AES. Il faut que nous, les trois peuples, nous nous unissions pour accompagner ces trois dirigeants qui sont venus pour atteindre notre souveraineté totale”, a déclaré Issa Hassoumi Boureima, président du Comité national de soutien (CNS) au Conseil national pour la sauvegarde de la patrie (CNSP).

Les populations de l’AES attendent : la consolidation de la confédération; des décisions fortes sur les problèmes sécuritaires; la gestion des ressources naturelles; des évolutions sur la question monétaire.

“Nous attendons aussi la création sur le plan sécuritaire d’une force conjointe de combat bien organisée, bien équipée, composée des forces armées maliennes, nigériennes et burkinabés. Ce sont les grandes attentes du peuple”, affirme un observateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *