Sommet Italie-Afrique : S’attaquer aux causes économiques profondes des migrations massives des populations

Spread the love

Le sommet Italie-Afrique s’est ouvert dimanche dernier à Rome. Plus de 50 délégations de pays africains y sont attendues sur deux jours, ainsi que des dirigeants européens et représentants d’organisations internationales.

Avec cette conférence, le gouvernement italien veut présenter son nouveau plan stratégique qui a pour but de réévaluer l’approche du pays à l’égard du continent africain.

Cela fait partie des priorités du gouvernement de Giorgia Meloni, qui devrait en faire un point central du G7 qu’elle présidera au mois de juin 2024.

“Le plan devrait coûter environ 3 millions d’euros par an et avoir une durée de quatre ans. L’objectif est de renforcer la coopération énergétique avec les pays africains et de les appuyer dans différents domaines, notamment la santé, l’éducation et d’autres secteurs, mais son but principal est de s’attaquer aux causes économiques profondes des migrations massives en provenance d’Afrique”. Mais des doutes ont été émis sur l’efficacité de ce plan.

“Nous attendions tous d’en savoir plus sur le contenu du plan. Mais comme l’a précisé un décret du gouvernement, la stratégie sera définie à partir de cette conférence et dans les semaines à venir. Nous souhaitons que le plan d’action soit principalement axé sur les besoins de l’Afrique et sur les besoins des États et des sociétés civiles des pays”, explique  Giampaolo Silvestri de la fondation AVSI, une ONG qui intervient dans la coopération et le développement.

Rome souhaite jouer un rôle plus central dans la région méditerranéenne; la présentation de son nouveau plan sera un test pour l’Italie et l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *