Tchad : Curieux et soudain réveil de la justice française

Spread the love

Selon des informations confirmées par plusieurs médias, une enquête préliminaire a été ouverte en France pour des soupçons de biens mal acquis. Celle-ci vise le président tchadien Mahamat Idriss Déby Itno; récemment élu à la tête de son pays, après une période de transition dirigée par lui-même.

Il est vrai que des médias avaient auparavant évoqué des dépenses faramineuses du dirigeant tchadien. L’on évoquait par exemple l’achat de 57 costumes d’une valeur unitaire allant de 9 000 à 13 000 euros (5 910 314,86 à 8 537 121,47 de F CFA), 100 chemises à 800 euros la pièce, ou encore neuf sahariennes à 7 500 euros chacune.

Ces dépenses sont importantes, mais pour un chef d’État dont le salaire dépasse le million de F CFA par mois, cela ne devrait en principe pas étonner. Mais, tout le monde sait que des pays comme le Tchad, soutenus depuis des décennies par la France, sont mal dirigés, et les dirigeants font des dépenses dans l’opacité.

Dans sa récente autobiographie, Mahamat Idriss Déby Itno était revenu sur cette affaire qu’il considère comme « un symbole de la manipulation en politique » et aurait été montée de toute pièce par Abakar Manany, ex-conseiller chargé des affaires présidentielles et ministre d’État tombé en disgrâce.

Selon la presse française, les investigations pourraient être élargies au patrimoine immobilier détenu par la famille Déby et son entourage en France. Nul n’est dupe du fait que des dirigeants africains détournent des fonds publics et acquièrent des biens en France. Cela ne surprendrait personne que feu le Maréchal Idriss Déby Itno et sa famille soient dans cette liste.

Les Bongo en ont déjà été l’illustration. Après avoir été soutenu pendant des décennies par la France, celle-ci a décidé de confisquer leurs biens dits mal acquis. Il n’y a donc rien de nouveau sous le soleil. Lorsque Emmanuel Macron s’est rendu au Tchad pour installer le fils Déby au pouvoir, son pays ne savait pas que le régime en place avaient des biens mal acquis ?

Pourquoi c’est lorsque l’on a l’impression que le fils Déby tente un rapprochement avec la Russie que la justice française se réveille subitement pour mener une enquête ? Si une telle action n’était pas liée à la géopolitique internationale, cela fait certainement longtemps que la France l’aurait entreprise.

LPM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *