Terrorisme : Les pays d’Afrique appelés à disposer de forces armées formées et bien équipées

Spread the love

Les défis sécuritaires de plus en plus récurrent amènent les pays d’Afrique à revoir leurs capacités militaires. Lorsque l’on entend Mohamed Bazoum, le président déchu du Niger affirmer que les groupes armés terroristes sont plus équipés et aguerris que les les armées régulières, l’on est en droit de se poser de multiples questions. Les gouvernements des pays africains sont vivement interpellés.

Il n’est plus question pour les peuples d’Afrique d’avoir à subir la présence de forces d’occupation qui n’apportent rien à leurs pays, mais dont les pays d’origine retirent des bénéfices certains. Les pays d’Afrique doivent prendre leurs responsabilités. C’est ce qu’a exprimé le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, durant la  11è Conférence de Moscou sur la sécurité internationale qui se tient du 14 au 19 août 2023.

“Nous sommes convaincus que les pays d’Afrique doivent disposer de forces armées formées et bien équipées, capables de réagir elles-mêmes aux défis et menaces de sécurité”, a souligné le chef de la défense russe. C’est ça la vraie souveraineté, et les pays africains ont tout intérêt à y travailler s’ils veulent mettre fin aux exploitations de tous genre.

Sergueï Choïgou a en outre indiqué que son pays prévoyait de développer la coopération militaire et militaro-technique avec les pays africains. Cette coopération est déjà en cours dans certains pays du continent comme la Centrafrique et le Mali. Cela certains observateurs, cette la coopération militaire avec la Russie est plus bénéfique que celles d’avant. D’autres pays sont d’ailleurs en train de suivre le mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *