Togo/Nouvelle Constitution : Faire barrage… comment ?

Spread the love

Dimanche dernier, des organisations de la société civile togolaise soutenues par des partis politiques de l’opposition étaient en manifestant pour de nouveau exprimer leur rejet de la nouvelle Constitution promulguée le 6 mai 2024 par le président de la République Faure Gnassingbé.

« Le changement de Constitution qui a été élaboré au Parlement, en violation des dispositions constitutionnelles et qui nous impose un régime soi-disant parlementaire, cache tout simplement une volonté d’un régime de s’éterniser, de ne jamais accepter une alternance », a déclaré le professeur David Dosseh, premier porte-parole du Front citoyen Togo-debout.

« Nous allons faire barrage contre la forfaiture », affirme-t-il. Selon lui, de grandes manœuvres ont commencé au sein de l’opposition. Toutefois, cette opposition est récemment sortie très affaiblie des urnes. Par ailleurs, l’opposition peine à mobiliser.

Les Togolais n’ont visiblement pas du tout le cœurs aux manifestations; les populations qui étaient massivement mobilisées par le passé ont l’impression de s’investir pour rien. Des leaders comme Nathaniel Olympio du front “Touche pas à ma Constitution” semblent avoir compris le message.

Qu’en est-il du côté de ceux qui ont manifesté samedi dernier ? Ce n’est pas avec des manifestations clairsemées que cette opposition fera barrage à quoi que ce soit. Par ailleurs, quand les initiatives se multiplient, il n’y a aucune chance d’aboutir à un résultat probant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *