Togo/nouvelle Constitution : Gerry Taama et son parti le Net préfèrent investir le terrain

Spread the love

Quelques jours avant la fin du mois de mars 2024, les députés togolais ont adopté un projet de loi de révision constitutionnelle qui fait basculer le Togo dans le régime parlementaire et dans la cinquième République.

Cette initiative porteuse de lendemains meilleurs pour le peuple togolais selon ses défenseurs a suscité de vives réactions au sein de l’opinion nationale et internationale. Les opposants au régime se sont subitement réveillés.

Pendant que les débats se poursuivent avec ferveur et que le président de la République Faure a pris la décision de renvoyer le texte à l’Assemblée nationale pour une deuxième lecture, au lieu de la promulguer, les préparatifs des élections continuent.

Le 20 avril 2024, les Togolais éliront les conseillers régionaux, et renouvelleront le représentation nationale. Un parti comme le Nouvel engagement togolais (Net) a préféré laisser le débat sur la nouvelle Constitution pour se consacrer à la campagne.

La campagne débute le 4 avril 2024. “Quelle que soit la Constitution, la campagne aura lieu du 4 au 18 avril. De mon point de vue, il faut être réaliste et se préparer à obtenir le maximum de sièges à la prochaine Assemblée nationale. On peut soit faire les cigales à chanter sur les réseaux sociaux, ou faire comme le voisin d’en face, investir le terrain”, affirme Gerry Taama, président du Net.

“Quand on va sur le terrain, on se rend compte que si on se contente d’écouter ce qui se dit sur les réseaux sociaux, on va finir sur la planète mars. Ce sont les gens qui ne votent pas qui parlent sur les réseaux sociaux. Nos électeurs de l’intérieur du pays n’ont pas de smartphone”, poursuit le député.

Après avoir rencontré tous les candidats au siège de son parti le samedi 30 mars 2024, Gerry Taama et ses collaborateurs ont rencontré les candidats de l’Est-Mono ce dimanche 31 mars 2024. Monsieur Taama a été élu dans cette préfecture il y a 5 ans.

LPM

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *